Histoire

hsf-paard-en-wagen-thDébut du vingtième siècle

En 1903, Antoon Frederiks de Druten louait ses chevaux, avec ou sans cocher, pour tirer des trains pour voies étroites sur les briquetages situés le long du Waal. C'est ainsi que débuta l'histoire de l'entreprise familiale qui existe depuis quatre générations. En 1923, le fils d'Antoon Frederiks, Hendrik Simon Frederiks (I), a créé la société H.S. Frederiks Transport, en poursuivant ainsi les activités de transport de son père. À l'aide d'un cheval et d'une charrette, il transportait des matériaux de construction et du charbon depuis Waalhaven vers plusieurs sites de fouilles de Nijmegen.

En outre, en raison de l'arrivée d'un client de grande envergure, l'usine de margarine « Batava » - pour laquelle Frederiks transportait des barriques contenant des matériaux de base de Waalkade jusqu'à l'usine, à l'origine à l'aide d'un cheval et d'une charrette -, la société acheta son premier camion en 1929 afin de transporter le produit final chez son client.

Eerste tankwagenLa Seconde Guerre Mondiale et les années d'après-guerre

Au cours de la Seconde Guerre Mondiale, Hendrik Simon Frederiks (I) « sabota » son camion pour l'empêcher de tomber aux mains des forces de l'occupation. À cette époque, le travail quotidien consistait à transporter du bois de chauffage dans des charrettes à bras que Frederiks utilisaient pour ravitailler en carburant les résidents de Nijmegen en cette période difficile.

 

Après la guerre, Hendrik Simon Frederiks (I) acheta son deuxième et son troisième camion. Grâce à ses relations, il parvint à se procurer ces véhicules qui avaient été abandonnés par les Américains. Son fils le plus jeune, Hendrik Simon Frederiks (II), était féru de la technologie des camions, et en 1950, à l'âge de 17 ans, il construisit un camion pour Frederiks Transport de ses propres mains. Étant donné qu'il n'avait pas de permis de conduire, ce fut son frère Theo qui dut tester le camion.

Une véritable entreprise familiale

Après le décès soudain de Hendrik Simon Frederiks (I) en 1953, ce fut son fils, Hendrik Simon Frederiks (II) qui abandonna sa passion pour la technologie afin de prendre en charge les activités quotidiennes de l'entreprise familiale. Il réussit à obtenir une reconduction des contrats auprès de l'usine de margarine et avec une aciérie locale qui garantissaient la continuité de l'activité familiale. La mère de Frederiks s'occupait du travail administratif et des finances, et son frère Theo resta chauffeur.

hsf-frederiks-vrachtwagen-thDévelopper le transport à l'étranger

Au cours des années 60, Hendrik Simon Frederiks (II) a obtenu le certificat d'aptitude professionnelle dans le secteur du transport international, et il a développé les activités de transport avec, entre autres choses, le transport en camion de graisses et d'huiles vers l'Allemagne. En raison de sa passion pour la technologie, il aimait visiter les foires et une technologie attira son attention car elle pouvait lui permettre de poursuivre ses plans pour des conteneurs de transport (des ordures) (à l'époque il s'agissait d'une nouvelle tendance). Le transport de l'acier, ainsi que le transport en citernes et en conteneurs demeurèrent les activités principales de H.S. Frederiks Internationaal Transport B.V. pendant trois décennies.

Spécialisation dans le transport d'aliments conditionnés

En 1989, son fils, Hendrik Simon Frederiks (III) a rejoint l'entreprise familiale, et en 1995 il prit la suite de son père à la tête de l'entreprise. Les ambitions de Simon Jr, qui avait toujours à la recherche de renouveau et d'opportunités comme son père, avait davantage à faire avec le transport frigorifique. Il voyait principalement d'immenses opportunités dans le transport de viande vers la Grande-Bretagne. Au cours des années qui suivirent, la division Conteneurs et celle du transport en citernes furent vendues. L'identité et le nom de l'entreprise furent revus en vue de cette nouvelle activité de transport.

Hsf logistics Le développement de HSF Logistics à la fin des années 90

En raison de l'importance des exportations des abattoirs néerlandais dans le secteur alimentaire international à la fin des années 90, les possibilités sur le marché européen s'accrurent considérablement. Simon Jr saisit pleinement cette opportunité, et en 1997 il participa au rachat de la société de transport RSB Logistics, à Winterswijk grâce à laquelle le transport frigorifique fut l'Allemagne devint possible. L'entreprise familiale Hannink de Winterswijk, dont RSB Logistics prit le contrôle, et Frederiks Internationaal Transport, dont le nom devint HSF, furent rebaptisées HSF Logistics.

isacert-iso9001
lean-and-green
ifs-food
brc-storage-distribution
eko-certificaat
voedsel-en-warenautoriteit